actus/agenda

DUOS D’ENFER :

Le 16 Mai prochain à 19h30

 

 

Rendez-vous mensuel autour d’une auberge espagnole : une soirée en chansons, en toute simplicité ! Pas de musicien : on chante à cappella, en duo à minima… les partitions et les paroles sont fournies. Pas d’inquiétude : pas de préparation nécessaire et les volontaires sont nombreux pour former les duos improbables ! Une excellente occasion de partager un bon moment de plaisir et pourquoi pas découvrir un.e partenaire de duo !

(musical bien sûr !)

 

Rendez-vous au local Di Dou Da, 59 rue Georges Auphelle

Ouvert aux non-adhérent.e.s

Gratuit

 

Maurane : On t’aurait gardée encore un peu, tu sais…


Photo Guillaume Ruoppolo

 

Les insomniaques auront appris les premiers que Maurane nous a quittés cette nuit. Sous le pseudonyme de « Claude Maurane » (en référence au metteur en scène Francis Morane qui a œuvré sur Starmania, changeant l'orthographe pour ne pas faire d'amalgame avec Bob Morane), ses premiers 45 tours sortent dès 1980 sous le label Saravah de Pierre Barouh mais ses petits contrats la conduisent plus souvent à chanter dans la rue ou les cafés-théâtres, à être choriste pour Viktor Lazlo, Jo Lemaire ou Philippe Lafontaine. Elle se fait appeler alors « Maurane ». Sa carrière décolle en 1983,  avec sa première scène au Forum des Halles à Paris. Le succès du spectacle lui permet d'enregistrer son premier album, « Danser » qui sort l'année suivante. En 1988, Michel Berger lui confie le rôle de Marie-Jeanne dans la deuxième version de l’opéra-rock Starmania qui tourne durant six mois en compagnie notamment de Renaud Hantson, Sabrina Lory, Wenta, Martine St-Clair et les frères Norman et Richard Groulx. Mais assurer ce rôle en même temps que sa carrière de chanteuse lui sera vite difficile au point d'arrêter brutalement ses prestations dans l'opéra-rock, remplacée par Réjane Perry pour le reste de la tournée.

 

En janvier 2008, elle enregistre Le Projet Baltimore avec Jacques Higelin, Riké et le groupe Sweet Air en soutien aux otages du monde entier dont Íngrid Betancourt. En septembre 2009, son ami Claude Nougaro aurait eu 80 ans. En hommage, Maurane a enregistré quinze reprises de chansons de l'artiste regroupées dans un album intitulé Nougaro ou l'espérance en l'homme. Le DVD live de sa dernière tournée « La vie en rouge » sort en décembre 2009. Début septembre 2011, Maurane nous livre son 10e album studio intitulé « Fais-moi une fleur »

 

Très présente sur le réseau social Twitter, Maurane montre des capacités de punchline. Elle sait river le clou des importuns et des cuistres en quelques mots énergiques. Elle a aussi son franc-parler, qualifiant une candidate de la deuxième saison de The Voice Belgique de «Vanessa Paradis de chez Zeeman » 

En juin 2014, elle annonce sur son compte Twitter son retrait du jury de la Nouvelle Star sur D8, où elle était présente depuis deux saisons. En septembre 2014 sort « Trop Forte » une chanson composée et écrite par Daran, premier single de son album « Ouvre » paru en novembre 2014.

 

En mars 2018, Maurane annonce, par le biais d'une vidéo enregistrée dans les bureaux de son label Polydor et postée sur les réseaux sociaux, que son prochain album sera un disque de reprises de Jacques Brel : "ça fait 15 ans, 20 ans que j'en rêve" confiait-elle.

 

Ce 3 mai, elle remonte sur scène, après deux années d'absence, à l'occasion de la soirée en hommage à Jacques Brel à l'Inc'Rock Festival où elle se donne en duo avec Typh Barrow1314.

 

Le 6 mai 2018, elle participe à la Fête de l'iris et au 29e anniversaire de la région bruxelloise, durant lequel elle monte sur scène aux côtés d'une vingtaine d'artistes pour rendre hommage à Jacques Brel. Elle y chante en duo avec Typh Barrow La chanson des vieux amants. Selon les informations données par la RTBF, elle est retrouvée morte à son domicile de Schaerbeek vers 20 heures.

 

Douce et puissante, la voix de Maurane ne nous quittera pas.