DIANE TELL : RAYONNANTE !

Tombée dans la chanson à 14 ans, enregistrant alors 12 titres de son cru chez RCA.

Bien sûr, « si j’étais un homme »… Mais surtout ne pas réduire Diane Tell à cette (magnifique) œuvre. Elle n’est qu’une des très nombreuses étoiles qui habillent son ciel artistique. Tombée dans la chanson à 14 ans, enregistrant alors 12 titres de son cru chez RCA (ils constitueront la substantifique moelle de son premier album)  la belle québécoise de Val d’Or devient Diane Tell. Venue à Paris en 1983 pour une année sabbatique, elle y demeure…4 ans ! Albums, Olympia, collaborations (Françoise Hardy, Boris Bergman, Maryse Wolinski, Marilyn Desbioles…) et puis 14 albums, des comédies musicales, 45 belles émissions de radio (« les louves ») qui accueilleront entre autres Fanny Ardant, Blanca Li, Madame Courrèges, Sarah Moon, Florence Arthaud, Assia Djébar, Agnès Varda…) Diane Tell, c’est une pulsion créatrice inlassable et toujours, toujours, renouvelée mais toujours, toujours fidèle à cette source tendre, subtilement fragile, subtilement ironique, qui nous ravit, car elle sait aussi la puissance, la force des émotions partagées d’une artiste exprimant un authentique éveil. Elle nous bouleverse et nous enchante, à chaque fois… « Ni tout à fait la même ni tout à fait une autre » comme dit le poète, Diane Tell nous donne donc rendez-vous le vendredi 22, en solo. Elle aime cette forme dépouillée, face à face intime avec son public. Vous ne sentez pas déjà ce petit parfum de bonheur dans la salle ?

Event List